Enquête INRAE

Augmenter la taille des caractèresRéduire la taille des caractèresEnvoyer à un amiImprimer la pagePartager sur twitterPartager sur Facebook

11/06/2024 – 11/07/2024
00:00 à 00:00

Enquête INRAE

Comprendre l'impact de l'incertitude des cartes sur la prise de décision

L'étalement urbain conduit à l'artificialisation des sols et historiquement, les sols de bonne qualité pour l'agriculture sont les premiers affectés. Pour des problématiques d'autonomie alimentaire, de préservation de la biodiversité ou encore de lutte contre le changement climatique, il est urgent de réduire l'impact de l'artificialisation sur l'environnement.

La qualité des sols est un concept qui a été introduit pour mettre en avant les multiples fonctions remplies par les sols, en plus de la production agricole. La prise en compte de cette qualité dans les décisions d'aménagement est vue comme un levier prometteur pour limiter l'artificialisation: il est donc nécessaire de fournir aux décideurs une information spatiale explicite sur la qualité des sols.

Les cartes de qualité des sols présentent néanmoins des incertitudes importantes dont l'impact sur les décisions d'aménagement est encore méconnu. En partant de cartes produites par cartographie des sols par modélisation statistique (CSMS), on peut en modifiant soit le graphisme des cartes soit leur degré d'agrégation spatiale (pour diminuer l'incertitude à représenter) produire des cartes mieux adaptées pour la prise de décision.

Une enquête est actuellement diffusée pour évaluer l'intérêt de ces méthodes. Dans cette enquête, vous serez mis dans la peau d'un acteur local devant prendre des décisions d'aménagement à partir de cartes de qualité des sols (produites d'après la méthode décrite ici).

Pour participer, merci de suivre ce lien.

L'enquête comprend 4 étapes et dure environ 20 minutes. Vous pouvez néanmoins quitter à tout moment et reprendre quand vous le souhaitez.

Les résultats de cette enquête nous aideront à fournir des cartes plus opérationnelles aux décideurs, et qui pourront être mobilisées dans le cadre de nombreuses politiques de préservation des espaces naturels (objectif ZANpolitique PENAP...).
 
Un grand merci pour votre participation !

Léa Courteille (UMR LISAH)
Philippe Lagacherie (UMR LISAH) - directeur de thèse
Léa Tardieu (UMR TETIS et CIRED) - coencadrante de thèse
Nadia Boukhelifa (UMR Mia Paris-Saclay) - coencadrante de thèse
Evelyne Lutton (UMR Mia Paris-Saclay) - coencadrante de thèse

Actualités